/

C’est de par Moi que cette chose a eu lieu…

Les désappointements de la vie ne sont en réalité que les décrets de l'amour. Un message de Dieu pour les coeurs fatigués et éprouvés.

145 vues
lu en 7 minutes
1

J’ai un message pour toi aujourd’hui, dit le Seigneur à chacun de Ses saints affligés. Je te le murmurerai doucement à l’oreille afin que les orages qui peuvent t’atteindre ne t’effraient pas, et que les épines sur lesquelles tu dois marcher soient moins douloureuses. C’est une courte phrase, laisse-la descendre au plus profond de ton coeur, et qu’elle soit comme un oreiller pour ta tête fatiguée. Et le mot est celui-ci : C’est de par moi que cette chose a eu lieu. As-tu jamais pensé que tout ce qui te concerne Me concerne aussi ? Celui qui vous touche touche à la prunelle de Mon oeil.

Tu es devenu précieux à Mes yeux, c’est pourquoi Je prends un plaisir particulier à te former. Lorsque la tentation t’assaille et que l’ennemi vient comme un fleuve, Je veux t’apprendre que c’est de par Moi que cette chose a eu lieu. Je dirige toutes les circonstances; ce n’est pas par hasard que tu occupes le lieu où tu te trouves, mais parce que c’est celui que J’ai choisi pour toi. N’as-tu pas demandé de devenir humble ? Or, Je t’ai placé à l’école-même où cette leçon est apprise. C’est par le moyen de ton entourage et de ceux qui cheminent avec toi que l’oeuvre de Ma volonté s’accomplit pour toi. As-tu des difficultés matérielles ?

T’est-il difficile de nouer les deux bouts ? C’est de par Moi que cette chose a eu lieu, car Je suis Celui qui possède toutes choses. Je voudrais que tu reçoives tout de Ma main et que tu dépendes entièrement de Moi. Mes richesses sont illimitées. Mets Mes promesses à l’épreuve et qu’il ne puisse pas être dit de toi comme d’Israël dans le désert : « Mais vous n’avez pas cru l’Eternel votre Dieu dans cette circonstance. »

Traverses-tu des nuits d’affliction? C’est de par Moi que cette chose a eu lieu. Moi qui fus homme de douleur, familier à la souffrance, Je t’ai laissé sans soutient humain afin que, venant à Moi, tu connaisses une consolation éternelle.

Un ami à qui tu ouvrais ton coeur et en qui tu te confiais t’a-t-il désappointé? C’est de par Moi que cette chose a eu lieu. J’ai permis ce désappointement afin que tu apprennes que Jésus est ton meilleur ami. C’est Lui qui te préserve des chutes, qui soutient ton âme en ses luttes. Il est ton bouclier, ta victoire. Il veut être ton Confident, ton Berger, ton Guide.

Quelqu’un t’a-t-il calomnié ? Laisse cette affaire à Mes soins et viens te réfugier à l’ombre de Mes ailes, à l’abri des contestations des langues. Car Je manifesterai ta justice comme la lumière et ton droit comme le plein midi.

Tes plans ont-ils été renversés ? Es-tu écrasé et las ? C’est de par Moi que cette chose a eu lieu. Tu as formé des desseins, mais tu M’as demandé de les bénir tandis que Je voulais les préparer pour toi et en prendre soin, en avoir la responsabilité. Car la chose est trop lourde pour toi et tu ne peux la porter tout seul. Tu es un instrument et non celui qui s’en sert.

Tu désirais ardemment faire pour Moi quelque chose d’important et, au lieu de pouvoir l’accomplir, tu as été mis à part sur un lit de douleur et d’impuissance. C’est de par Moi que cette chose a eu lieu. Lorsque tu étais si actif, Je ne pouvais attirer ton attention. Je veux maintenant t’enseigner quelque chose de Mes leçons les plus profondes. Ceux-là seuls qui ont appris à attendre patiemment peuvent Me servir. Mes plus grands ouvriers sont ceux qui ont été mis à part du service actif, afin qu’ils apprennent à manier l’arme de la prière.

Es-tu subitement appelé à occuper une position difficile et pleine de responsabilités ? Va de l’avant en comptant sur Moi! C’est pour te faire expérimenter la vérité de Ma Parole : « L’Eternel ton Dieu te bénira dans toute ton oeuvre et dans tout ce à quoi tu mettras la main. » Aujourd’hui, Je place dans ta main la cruche d’huile et la poignée de farine pour que tu en uses sans crainte dans chaque circonstance surgissant sur ta route.

Chaque mot blessant qui frappe ton oreille, chaque interruption blessant ta patience, chaque manifestation de ta propre faiblesse; que tout cela te trouve bien pourvu de Mes ressources divines. Rappelle-toi que toute ces choses exerçantes font partie de l’éducation du Père. Les blessures qu’elles causent se guériront vite à mesure que tu apprendras à Le voir, Lui, en toutes choses. Car par ces choses, on vit et dans toutes ces choses est la vie de Mon Esprit.

C’est pourquoi redressez les mains lasses et les genoux défaillants, faites des sentiers droits à vos pieds, poursuivez la paix avec tous et la sainteté, sans laquelle personne ne verra le Seigneur. Appliquez vos coeurs dans toutes ce paroles par lesquelles Je rends témoignage parmi vous aujourd’hui.

(Attribué à Fernand Legrand)

"Dingue" de Jésus, en chemin avec Lui depuis 34 ans, pionnier du web chrétien depuis 25 ans, père de 6 enfants, Nicolas habite en région bordelaise. Il est connu pour ses blogs d'investigation, ses interviews sans concession et ses chroniques radio conservatrices.

1 commentaire

  1. J’ai fini par me dire que la souffrance était la preuve que je n’était pas dans le plan de Dieu … mais c’est peut-être le contraire et ça change tout ! Je me relève et je reprends la marche le cœur léger

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles de Blog