Placeholder Photo

Point de vue biblique sur la fonction de prophète

Un document classique de l'évangélisme, publié voici plusieurs dizaines d'années sur voxdei. Rappel précieux en une époque où le ministère prophétique est un peu galvaudé.

62 vues
lu en 4 minutes
Commencer la lecture

1) Ils étaient les prédicateurs et les enseignants oints par Dieu de la véritable religion, comme elle avait été révélée à Israël

C’était leur tâche d’avertir, de reprendre et de reprouver; de dénoncer les péchés du jour, de menacer le peuple avec la terreur des jugements de Dieu et de les appeler à la repentance. Ils apportaient aussi un message de consolation et de pardon. Es. 58:1; Mal. 4:4.

2) Ils prédisaient les événements futurs concernant la nation d’Israël, les Gentils et l’âge messianique à venir.

Quoique les prophètes parlaient tout d’abord aux gens de son temps, il ressortait souvent de leurs messages inspirés par Dieu et soulevés par la situation historique du moment, un élément de prédiction allant au-delà de leur message.

Cette prédiction du futur n’était pas faite pour démontrer que Dieu connaît l’avenir, ou encore pour satisfaire la curiosité humaine; mais il y avait toujours un plan défini de révélation lié à la prophétie. La prophétie annonçant l’avenir concernait le jugement, le salut, le Messie et Son royaume. Bien que le prophète n’ait pas été une figure inconnue en Israël auparavant, l’événement historique qui amena la nécessité du ministère défini et ininterrompu des prophètes fut la division du royaume et l’apostasie qui s’ensuivit parmi les 10 tribus du Nord sous le règne de Jéroboam.

3) ls étaient des sentinelles se tenant debout sur les murailles de Sion pour sonner de la trompette contre les dangers de l’apostasie religieuse (Ez. 3:17; 33:7).

Sous le règne de Jéroboam, Israël introduisit l’adoration du veau afin de garder les deux royaumes séparés comme une mesure politico-religieuse. Sous le règne d’Achab, l’adoration de Baal fut aussi introduite et un temple ainsi qu’un autel furent élevés à Samarie. Juda tomba aussi dans l’apostasie comme une conséquence de ses alliances avec les gouvernements étrangers et le mariage de la fille d’Achab et de Jézabel avec Joram, roi de Juda (2 Chr. 21:6).
Qui plus est, les prêtres qui étaient les enseignants religieux de la nation, au lieu de prêcher la réforme en face de l’apostasie, tombèrent dans les mêmes travers que le peuple. C’est dans cette situation que les prophètes furent appelés.

Leur fonction ou mission était d’avertir et de détourner la nation de ses péchés et de son idolâtrie, le résultat de la faillite des prêtres. De même, que Jérusalem autrefois plaçait une sentinelle sur ses remparts pour avertir d’un danger quelconque ou d’un ennemi approchant, Dieu plaça les prophètes en Israël, comme des sentinelles chargées de protéger Son héritage, de donner l’alarme et de prévenir la nation du péril, spirituel les menaçant.

"Dingue" de Jésus, en chemin avec Lui depuis 34 ans, pionnier du web chrétien depuis 25 ans, père de 6 enfants, Nicolas habite en région bordelaise. Il est connu pour ses blogs d'investigation, ses interviews sans concession et ses chroniques radio conservatrices.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles de Blog