Quelques pensées en vrac sur les faux prophètes

Les faux prophètes se multiplient sur les réseaux à une vitesse exponentielle. Il est temps pour les vrais de se lever.

129 vues
lu en 7 minutes

La plupart des soit-disant « prophètes » aiment l’argent, les grosses cylindrées, la « sape », les jolies filles et les montres de luxe. Ce sont tout simplement des escrocs et des enfants immatures. On voudrait nous faire croire qu’il faudrait les écouter pour « discerner ce qui est bon » ? Tant qu’on y est, fouillons les poubelles d’un McDonalds et mangeons les rogatons qui y traînent sous prétexte qu’il y a des « nutriments » dedans…

Si cette comparaison vous dégoûte, comprenez alors que, de la même façon, il faut arrêter de prendre ceux qui se recommandent eux-mêmes systématiquement pour des serviteurs de Dieu. Pour éprouver leur amour de l’argent, il faudra les mettre à la diète. Leur couper les vivres manifestera s’ils sont venus à nous mus par un désir authentique de nous édifier ou pour profiter de notre crédulité.

« Si nous avons la nourriture et le vêtement, cela nous suffit », disait Paul. Du miel sauvage, du poil de chameau et des sauterelles devraient suffire à ces nouveaux « prophites ». D’accord pour un verre d’eau fraîche s’ils ont soif ! Mais avant de valider leur sérieux, arrêtons la sujétion aveugle, qui tient plutôt de la « chefferie » africaine : il nous faut un homme fort, un gourou, un sorcier pour nous produire des gris-gris qui nous éviteront de chercher par nous-mêmes.

On ne négocie pas avec les terroristes

Et il ne faut PAS hésiter non plus à les censurer PUBLIQUEMENT lorsqu’ils disent des âneries. « Vous n’aurez pas peur d’eux », a prévenu Moïse au sujet des faux prophètes. Car ces profils sont experts dans l’art d’utiliser la crainte superstitieuse et la pression psychologique. Les toucher, selon eux, c’est s’exposer à prendre une décharge de 20,000 volts car ils utilisent « la puissance de Dieu, celle qu’on appelle la grande ». Foutaises !

La plupart des chrétiens sont pieds et poings ligotés par de fausses doctrines sur le « non jugement ». « A la Loi et au témoignage », disait au contraire Esaïe. A la Bible et à la vérification, dirent ensuite les chrétiens de Bérée. Il faut éprouver « ceux qui se disent apôtres » – surtout parce qu’ils aiment les noms ronflants pour se donner de l’importance et asseoir leur emprise sur un champ le plus vaste possible. Comme un cancer, ils tirent à eux une couverture « trop étroite pour en s’envelopper » au lieu de travailler dans l’esprit du Corps.

Briser l’omerta

Il n’existe de « passoire à chameau » : si dans les églises, on disserte facilement sur le sexe des anges, on filtrera volontiers le moucheron pour passer sous silence les choses les plus énormes. Combien de détournements d’argent, de droits de cuissage secrets, d’abus spirituels répétés, de ministères familiaux qui sont autant de passe-droit, combien de « corban » et de spoliation d’héritage pour bâtir des temples à la gloire d’un groupe de copains qui se cooptent tout en ignorant le reste du Corps de Christ ?

Jésus nous exhorte à « dire à l’église », lorsque des récidivistes refusent de changer de comportement. Il nous envoie au milieu des loups mais nous recommande la prudence du serpent et la simplicité de la colombe. L’amour parfait « bannit la crainte » : nous ne devons pas couvrir les fautes qui mériteraient que la Justice intervienne, sinon nous devenons complices. Pourquoi craindre de faire un fouet pour dégagez les faussaires, de dégager un véritable « oint » de Dieu ? Un serviteur authentique comprendra que notre zèle est celui de la pureté, et il s’en félicitera.

Exemple : Le sud-africain Alph Lukau, le « pasteur le plus riche d’Afrique », racontant qu’un de ses fils spirituels, ayant « semé » sa voiture en a récolté 5. Un serviteur de Dieu peut-il rouler avec un véhicule coûtant le salaire d’une vie pour un sud-africain? Et en quoi un pasteur a-t-il besoin de 5 véhicules?

Recrudescence d’escrocs

Voyez où la tolérance nous mène ? Des « Gabaonites » nous visitent avec du pain « moisi » juste dans l’espoir de moissonner des « biens matériels » parmi nous. Pour eux, nous sommes un marché de « coupe »: ils vivent à nos crochets, ont besoin dans notre monde en mutation de perpétuer leur modèle économique pour anticiper la crise. S’ils achètent une forêt, ça n’est pas pour offrir un héritage à l’Humanité. C’est juste pour revendre le bois.

Il leur faut « tourner » pour espérer être rentables. Alors pour plaire au public, ils nous réchauffent au micro-onde des paroles creuses qui jamais ne font avancer le Schmilblick ou l’Arche d’Alliance d’un centimètre. Années après années, ils nous disent que le « réveil » viendra de Rouen, d’Ikea ou de Tatie Jeannette mais il ne se passe jamais rien.

Sans doute parce que le réveil est déjà là. Et que la seule chose à faire, c’est de SE RÉVEILLER ! Ce n’est pourtant pas compliqué, puisque Jésus a déjà TOUT accompli PARFAITEMENT !

"Dingue" de Jésus, en chemin avec Lui depuis 34 ans, pionnier du web chrétien depuis 25 ans, père de 6 enfants, Nicolas habite en région bordelaise. Il est connu pour ses blogs d'investigation, ses interviews sans concession et ses chroniques radio conservatrices.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles de Blog