/

Deux prophéties sur pétrole au Danemark et 3e guerre mondiale

193 vues
lu en 11 minutes

Une vieille dame de 90 ans originaire de Valdres en Norvège a eu une vision du Seigneur en 1968. L’évangéliste Emanuel Minos tenait des réunions chez elle. Il eut l’occasion d’e la rencontrer et elle lui raconta ce ‘entendre le récit de ce qu’elle avait vu. Il l’a rédigé, mais l’a trouvé tellement incompréhensible qu’il l’a mis dans un tiroir. Aujourd’hui, près de 30 ans plus tard, il comprend qu’il doit partager cette vision avec d’autres.

Cette dame était une chrétienne très alerte, fiable, éveillée et crédible, jouissant d’une bonne réputation auprès de tous ceux qui la connaissaient. Voici ce qu’elle a vu :

« J’ai vu la période précédant la venue de Jésus et le début de la troisième guerre mondiale. J’ai vu les événements avec mes yeux naturels. J’ai vu le monde comme une sorte de globe et j’ai vu l’Europe, pays par pays. J’ai vu la Scandinavie. J’ai vu la Norvège. J’ai vu certaines choses qui se produiraient juste avant le retour de Jésus, et juste avant que la dernière calamité ne se produise, une calamité comme nous n’en avons jamais connue auparavant.

Elle a mentionné quatre vagues :

Première vague

Tout d’abord, avant que Jésus ne vienne et que la troisième guerre mondiale n’éclate, il y aura une « détente » comme nous n’en avons jamais connue auparavant. Il y aura une paix entre les superpuissances de l’Est et de l’Ouest, et une longue paix. (N’oubliez pas que ces propos ont été tenus en 1968, alors que la guerre froide était à son apogée. E. Minos) Pendant cette période de paix, il y aura un désarmement dans de nombreux pays, y compris en Norvège, et nous ne serons pas prêts quand la guerre arrivera. La troisième guerre mondiale commencera d’une manière que personne n’aurait pu prévoir et d’un endroit inattendu.

Deuxième vague

Une tiédeur sans pareille s’emparera des chrétiens, qui s’éloigneront d’un authentique christianisme vivant. Les chrétiens ne seront pas ouverts à une prédication forte. Ils ne voudront plus, comme autrefois, entendre parler de péché et de grâce, de loi et d’évangile, de repentance et de restauration. Il y aura un substitut : le christianisme de la prospérité (du bonheur).

L’important sera d’avoir du succès, de devenir quelqu’un, de posséder des biens matériels, des choses que Dieu ne nous a jamais promises de cette façon. Les églises et les lieux de prière seront de plus en plus vides. Au lieu de la prédication à laquelle nous sommes habitués depuis des générations – comme de prendre sa croix et de suivre Jésus – le divertissement, l’art et la culture envahiront les églises où il aurait dû y avoir des rassemblements pour la repentance et le réveil. Ce phénomène s’amplifiera considérablement juste avant le retour de Jésus.

Troisième vague

La Norvège connaîtra une désintégration morale jamais vue auparavant. Les gens vivront ensemble comme s’ils étaient mariés sans l’être (je ne crois pas que le concept de ‘cohabitation’ existait en 1968 – E. Minos). L’impureté avant le mariage et l’infidélité dans le mariage deviendront banales. Cela entrera jusque dans les milieux et nous le tolérerons – même le péché contre nature. Juste avant le retour de Jésus, il y aura des programmes télévisés comme nous n’en avons jamais connu. (La télévision venait d’arriver en Norvège en 1968. E. Minos)

« La télévision sera remplie d’une violence si horrible qu’elle enseignera aux gens à se tuer et à se détruire les uns les autres, et il y aura de l’insécurité dans nos rues. Les gens copieront ce qu’ils verront. Il n’y aura pas qu’une seule « station » à la télévision, elle sera remplie de « stations ». (Elle ne connaissait pas le mot « chaîne » que nous utilisons aujourd’hui. C’est pourquoi elle les appelait des stations. E. Minos). La télévision sera comme la radio où il y a beaucoup de « stations », et elle sera remplie de violence. Les gens l’utiliseront pour se divertir. Nous verrons des scènes terribles de meurtre et de destruction les unes après les autres, et cela se répandra dans la société. Des scènes de sexe seront également montrées à l’écran, les choses les plus intimes qui se passent dans un mariage ». (J’ai protesté et dit que nous n’avions pas le droit de parler de ce genre de choses. E. Minos). La vieille dame m’a répondu : « Cela arrivera, vous le verrez. Tout ce que nous avons connu jusqu’à présent sera détruit, et les choses les plus indécentes passeront devant nos yeux ».

Quatrième vague

« Les populations des pays pauvres afflueront vers l’Europe. (En 1968, l’immigration n’existait pas. E. Minos.) Ils viendront aussi en Scandinavie – et en Norvège. Ils seront si nombreux que les gens commenceront à les détester et à devenir durs avec eux. Ils seront traités comme les Juifs avant la Seconde Guerre mondiale. Nous aurons alors atteint la pleine mesure de nos péchés (j’ai protesté sur la question de l’immigration. Je ne l’ai pas comprise à l’époque. E. Minos).

Les larmes coulent des yeux de la vieille dame. « Je ne le verrai pas, mais vous le verrez. Soudain, Jésus viendra et la troisième guerre mondiale éclatera. Ce sera une guerre courte. » (Elle l’a vu dans la vision.)

« Tout ce que j’ai vu de la guerre auparavant n’est qu’un jeu d’enfant comparé à celle-ci, et elle se terminera par une bombe atomique. L’air sera tellement pollué qu’on ne pourra plus respirer. La pollution couvrira plusieurs continents, l’Amérique, le Japon, l’Australie et les pays riches. L’eau sera contaminée. Nous ne pourrons plus cultiver le sol. Le résultat sera que seul un reste subsistera. Les survivants des pays riches essaieront de fuir vers les pays pauvres, mais ils seront aussi durs avec nous que nous l’avons été avec eux.

« Je me réjouis de ne pas le voir, mais quand le moment approchera, vous devrez prendre courage et dire ceci. Je l’ai reçu de Dieu et rien de tout cela ne va à l’encontre de ce que dit la Bible. Celui dont les péchés sont pardonnés et qui a Jésus comme Sauveur et Seigneur est en sécurité ».

(Trouvé sur Jesus4All.dk, récit en norvégien d’Emanuel Minos en 2010 sur Youtube)

Additif : Ce texte circule dans les milieux chrétiens dits « prophétiques » assorti d’une autre prophétie sur le Danemark, donnée en 1937. Depuis 2021, les exportations de pétrole en Norvège ont fait un bond prodigieux.

Quand le pétrole coule

Martin Andersen, ancien de l’Église pentecôtiste de Moss, en Norvège, a rapporté la prophétie suivante en 1937 :

Lorsque le pétrole sortira de la mer du Nord et de la côte norvégienne, des choses commenceront à se produire et le retour de Jésus approchera.

Lorsque ces paroles ont été prononcées, les gens se sont levés dans l’assemblée et ont demandé à l’homme de s’asseoir et de ne pas dire de telles absurdités. En 1937, il était en effet absurde de parler du pompage du pétrole le long de la côte norvégienne. Aujourd’hui, toutes les grandes compagnies pétrolières du monde pompent du pétrole le long des côtes norvégiennes. La Norvège est le deuxième exportateur mondial de pétrole, après l’Arabie saoudite.

Le résumé de tout cela est le suivant : Jésus arrive bientôt (soudainement).

(Source : ProphecyToday.uk)

"Dingue" de Jésus, en chemin avec Lui depuis 34 ans, pionnier du web chrétien depuis 25 ans, père de 6 enfants, Nicolas habite en région bordelaise. Il est connu pour ses blogs d'investigation, ses interviews sans concession et ses chroniques radio conservatrices.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Derniers articles de Blog